De l’églantine au muguet, découvrez l’histoire du 1er mai. Voici de bonnes raisons de vous échapper en région nantaise.

Une églantine en photo

Le 1er mai 1886 à Chicago, 400 000 manifestants ouvriers arboraient une fleur d’églantine en symbole de leur revendication : diviser la journée en 3 parties égales. 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. En 1941, la dénomination « fête du travail » est officialisée et le jour devient férié.

L’églantine, symbole de la lutte des classes est alors totalement évincée par le muguet, symbole de bonheur, d’amour et de renouveau. Célébrée à la même période, la fête du muguet n’a à l’origine, aucun lien avec la fête du travail. En effet, son histoire remonte au 1er mai 1561 où Charles IX reçoit un brin en guise de porte-bonheur. Touché par ce geste, il le rend populaire dès l’année suivante.

Chaque année, 60 millions de brins sont vendus. Cette année, nous avons un week-end de trois jours, idéal pour se rendre dans la région nantaise et pour cueillir notre propre porte-bonheur ! Voici donc un petit guide pour vous aider… Que du bonheur !

GEOguide Pays de la Loire

Collectif Gallimard Loisirs