Omedetô, Congratulations* !
Cette année, le Nippo-Anglais Kazuo Ishiguro, 62 ans, décroche le Prix Nobel de Littérature.

Un auteur entre deux cultures

Selon Sara Danius, secrétaire de l’Académie Suédoise, Kazuo Ishiguro « a révélé, dans des romans d’une grande force émotionnelle, l’abîme sous l’illusion que nous avons de notre relation au monde ». Il succède au poète et musicien Bob Dylan, dont la victoire avait été fortement contestée par le public.

Kazuo Ishiguro nait à Nagasaki en 1954, mais il quitte le Japon à l’âge de 6 ans pour s’installer avec sa famille en Angleterre. Il s’éprend de sa « patrie de cœur », à tel point que sa double-nationalité se ressentira beaucoup dans ses œuvres. En France, Ishiguro a été fait chevalier des Arts et des Lettres en 1998.
Sa maîtrise de l’Anglais fascine, ses leitmotive (souvenir, temps et désillusion) émeuvent… De 1982 à aujourd’hui, il écrit 7 romans. Les plus réputés restent Les Vestiges du jour (Prix Booker en 1989), et Auprès de moi toujours (2005), qui ont fait l’objet d’adaptations au cinéma. Ishiguro est d’ailleurs passionné par le 7ème art et endossera plusieurs fois le rôle de scénariste.

Les Vestiges du Jour

Couverture du roman de Kazuo Ishiguro : Les vestiges du jour

Auprès de moi toujours

Couverture du roman de Kazuo Ishiguro : Auprès de moi toujours

Un Prix Nobel français ?

Créé par l’inventeur de la dynamite, le suédois Alfred Nobel, le Prix Nobel de Littérature est remis pour la première fois en 1901 à un auteur français, Sully Prudhomme. Il a récompensé pas moins de 114 auteurs dont 15 Français, ce qui en fait la nationalité la plus primée dans cette catégorie ! La littérature est la quatrième discipline annoncée des Prix Nobel, juste avant le très attendu Prix Nobel de la Paix.

 

« Le monde traverse une grande période d’incertitude et je voudrais que l’ensemble des prix Nobel puissent être une force positive dans le monde. »
– Kazuo Ishiguro

 

*Félicitations en Japonais et en Anglais