25 mars 2019, journée internationale de la procrastination. L’occasion pour nous de mettre en lumière ce mot en vogue et de vous montrer que vous n’êtes pas les seuls à repousser au lendemain ..

La procrastination, c’est quoi ?

Pour faire simple, la procrastination c’est le fait de repousser à plus tard ce que l’on doit faire, en d’autres termes, remettre à demain ce qu’on devait faire aujourd’hui. On peut analyser ce mot de deux manières distinctes :
– On peut parler d’une envie de repousser au lendemain car aujourd’hui n’est pas la journée optimale pour réaliser ces actions.
– Ou une volonté de ne pas le faire aujourd’hui (pas peur de l’échec, manque de temps ou flemmardise ?)

Bonus : Gilbert Stuart peut être nommé comme porte drapeau de la procrastination. En effet, il aurait mis 15 ans à achever un de ses tableaux.
Bonus du bonus : La « journée mondiale de la procrastination » a été lancée en 2010 par David d’Equainville. On pourra donc fêter ses 10 ans l’année prochaine !

Top 8 des choses que l’on remet à demain

1. Payer ses factures : c’est long, ennuyant et cher.
2. Aller à la salle : en même temps, le mardi il y a moins de monde.
3. Commencer son régime : refuser une raclette est interdit.
4. Prendre rendez-vous chez le médecin : mon cousin m’a dit que je m’en sortirai vivant.
5. Passer à l’heure d’été : dans 6 mois on change de nouveau, quel intérêt ?
6.  Changer l’ampoule des toilettes : j’ai développé des aptitudes grâce à cela.
7. Finir ce top 8 : ce n’est pas la journée de la procrastination pour rien.

Vous voulez devenir un expert de la procrastination ? Ou au contraire en connaître tous les recoins afin de vous en débarrasser ?
Intéressez-vous dès aujourd’hui à divers documents détaillant cette attitude… Ou faîtes-le demain !

La tentation du lendemain

De Elisabeth Canitrot

« Ajourner », « différer », « remettre au lendemain » : autant de formulations anodines pourtant annonciatrices de mésaventures et dépreuves trop souvent vécus sous le sceau du secret. Cette série de nouvelles, tirée de faits réels ou imaginaires, met en lumière les méfaits de la procrastination, révèle les endroits insoupçonnés où elle se niche, là où on ne l’attend pas ; et s’insurge contre les clichés pointant du doigt le « procrastinateur ». Un ouvrage aux histoires cocasses, noires ou émouvantes, aux personnages attachants, parmi lesquels vous vous cachez peut-être.