Tatiana de Rosnay

Tatiana de Rosnay est une auteure française fascinée par la nature humaine, une thématique toujours au cœur de ses romans.
La lecture et l’écriture l’inspirent depuis son enfance. À seulement 10 ans, elle écrit sa première histoire inspirée par Oliver Twist, qu’elle offre à sa mère pour son anniversaire. Elle y raconte la vie d’une petite fille aisée mais malheureuse dans le Londres du XIXème siècle. Élevée aux États-Unis par un père franco-russe et une mère anglaise, Tatiana de Rosnay est profondément marquée par sa culture franco-anglaise, qui devient le ciment de ses ouvrages.

Elle publie son premier roman, L’Appartement témoin, en 1992 et capte l’attention des maisons d’éditions. Mais c’est avec Elle s’appelait Sarah, en 2007, qu’elle obtient la consécration. Son neuvième roman, qui relate deux histoires en parallèle autour de la rafle du Vel d’Hiv, est récompensé du prix Chronos 2008 puis adapté à l’écran par Gilles Paquet-Brenner avec Kristin Scott Thomas. C’est à cette période que Tatiana de Rosnay commence à écrire ses romans en Anglais et en Français.
Les relations entre générations, la transmission du savoir et les secrets de famille sont ses thèmes de prédilection. Son dernier ouvrage, Sentinelle de la pluie, en est la parfaite combinaison. Dans ce huis clos, on assiste à une tension psychologique familiale avec un déluge parisien comme décor, proche de la catastrophe naturelle.

D’intrigue en intrigue, l’auteure révèle sa fine plume : on y découvre des problèmes quotidiens, beaucoup de secrets, un passé enfoui… une écriture proche du cinéma d’Hitchcock.

« La magie des livres est une échappatoire, aussi puissante, aussi envoûtante que le Pays imaginaire de Peter Pan. »

Tatiana de Rosnay fait aujourd’hui partie des auteurs français les plus lus en Europe.
Deux de ses romans ont déjà été adaptés au cinéma, tandis que deux autres sont en cours d’adaptation, dont Le Voisin, un thriller mettant en scène la relation hostile de deux habitants d’un immeuble. Si la romancière ne se considère pas comme « une auteure littéraire », son écriture sied assurément au grand écran.