Le musée des merveilles

De De Brian Selznick, réalisé par Todd Haynes

Le livre, sorti aussi sous les titres « Black Out » et « Wonderstruck », nous propose une narration atypique qui joue sur les sens, où des univers se rejoignent, une alchimie … Le roman est un « coup de foudre » qui ne vous laissera pas de marbre.

Deux époques distinctes, deux destins à la symétrie fascinante, Ben et Rose.

Ben vient de perdre sa mère, il est recueilli par son oncle et sa tante. Le garçon n’a jamais connu son père, il ignore tout de lui. Il découvre une nuit, par temps d’orage, dans la maison de sa défunte mère, un livre « Wonderstruck » sur les musées avec une dédicace : « Pour Danny, de tout mon cœur, M ». Et sur un marque page, un numéro et une adresse à New York. Et si ce Danny était son père ? Il décide d’en avoir le cœur net, et saisit le téléphone… Mais, au moment où il colle son oreille sur le combiné, il est frappé par la foudre !

Rose, une fillette sourde-muette, est seule dans sa chambre. Sa mère lui interdit de sortir à cause de son handicap. Rose contemple New York, et découpe des photos de stars dans un magazine…

Elle s’enfuit de chez elle avec une idée en tête : rejoindre New York. Une fois arrivée, elle se réfugie dans une salle de cinéma, et assiste à la projection du film « Fille de l’orage » …