Visuel de l'affiche du film HHhH, sorti en salle le 7 juin 2017

HHhH 

de Laurent Binet

Prague, 1942, opération « Anthropoïde » : deux parachutistes tchèques sont chargés par Londres d’assassiner Reinhard Heydrich, le chef de la Gestapo et des services secrets nazis, le planificateur de la Solution finale, le « bourreau de Prague ». Heydrich, le bras droit d’Himmler. Chez les SS, on dit de lui : « HHhH ». Himmlers Hirn heißt Heydrich – le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich.
Dans ce livre, les faits relatés comme les personnages sont authentiques. Pourtant, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L’auteur doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, cependant, mener l’histoire à son terme. Un écrivain qui accomplit la prouesse d’à la fois narrer l’Histoire authentique, tout en insérant sa vision du monde qui lui valut le Prix Goncourt du premier roman à sa sortie en 2010.

En 2015, l’auteur trouve son alter-égo du 7ème art, Cédric Jimenez. Débute alors un travail d’adaptation de l’œuvre pour le cinéma. Après 2 années de tournage et de production, le film sort en salles le 7 juin.