Sommes-nous les seuls êtres pensants du cosmos ? Sommes-nous la conscience de l’univers ? Une lourde tâche nous incombe : celle de lever les yeux aux cieux pour y trouver des réponses. En cette journée mondiale des astéroïdes, le 30 juin, nous partons la tête dans les étoiles à la rencontre des plus emblématiques planétariums.

Montréal imagine les voyages du futur, à dos d’astéroïdes

La ville québécoise propose une demi-sphère de 20 mètres de diamètre. Sur place, des projections sur les voyages du futur, « à dos d’astéroïdes » sont exposés. Dans ce planétarium, poésie et science s’entremêlent pour apporter un regard neuf à l’astronomie.
Une fois chez nos amis francophones outre-Atlantique, vous aurez également le plaisir de passer dans le vieux Montréal, le parc Mont-Royal et de goûter aux fameuses « Poutines », en hiver de préférence.

Image de Montréal
Image d'un vélo dans la forêt

Saint-Omer invite l’histoire au cœur de son planétarium

Pour une immersion dans l’espace en 3 dimensions, le planétarium de Saint-Omer est un des plus performants de France. Mais ce n’est pas la seule source d’intérêt de ce planétarium qui est situé au cœur d’un des vestiges les plus impressionnants de la Seconde Guerre Mondiale. Protégé par un bunker, aux murs épais de 5,5 mètres de béton et d’histoire, il est certainement l’un des endroits les plus « sûrs » du monde pour voyager dans l’espace et le temps.
Cependant n’imaginez pas que vous resterez passif, cette région charmante est celle de la balade. A vélo, en barque, en gyropode ou en « rando-rail », préparez vos sacs à dos pour des nuits à la belle étoile.

Nagoya ou le planétarium de la démesure

Au pays du soleil levant, le planétarium de Nagoya éblouit. 32 millions de dollars ont été investis pour construire le plus grand planétarium au monde. Avec ses 35 mètres d’envergure et ses 6K pixels, il nous expédie à des milliers d’années lumières de la terre, dans le plus grand réalisme. Les explications sont en Japonais, mais cela ne nous empêche pas d’en ressortir avec des étoiles plein les yeux.
Lorsque vous aurez de nouveau les pieds sur terre, vous pourrez jeter un œil à l’un des principaux sanctuaires Shintô (lieu de culte historique) ou aller soutenir votre favori dans un tournoi de Sumo.

Image de fleurs asiatiques

Guide de survie des Européens à Montréal

de Hubert Mansion

Pour tout savoir sur les Québécois

Découvrir Montréal

Le Nord Pas-de-Calais pour les Nuls poche

de Guy Dubois

Avec les Nuls, le Nord-Pas-de-Calais n’a pas fini de vous surprendre !

Découvrir le Nord Pas-de-Calais

Japon – Préparer son voyage

de Lonely Planet

N’en oubliez pas pour autant le planétarium de Nagoya

Découvrir le Japon